Règles du forum

Il faut suivre le thème et le déroulement chronologique défini dans les posts "description" et "chronologie". Une histoire peut être un monologue (vous pondez une histoire d'un bloc) ou un dialogue (vous représentez les membres d'un famille noble qui interagit avec les autres). Indiquez en couleur qui vous représentez (famille-membre) et la date. L'année (ou la fourchette d'années) se met dans le titre.
Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

[-86] La décadence des Savla

Du comment les Abominations font de si bonnes histoires pour enfants aujourd'hui
Siçhu - Racines
Avatar de La racine
  • Messages : 1010
  • Inscrit : 11 Décembre 2004
  Lien vers ce message 27 Octobre 2011, 20:05
1G/1/86AC/15° Cori dès Savla

Les premiers Savla n'ont pas eu de chance. Ils se sont approprié des terres qui au départ étaient giboyeuses et boisées. Cependant, ce n'était qu'en apparences. L'agriculture ne donna que de pauvres récoltes et le bois ne se renouvela pas, le paysage d'aujourd'hui rassemble buissons épineux et versants arides et érodés. Le Castel Savla se situe en front de mer au dessus d'une falaise infranchissable, avec vue sur Koftelmör, un port respectable.

Je suis Cori dès Savla, marchand à mes heures, mais surtout noble ayant l'ambition d'atteindre de hauts sommets. Mon père m'a enseigné l'Art, comme il se doit, et je pense y montrer pas mal d'aisance. Surtout pour les transmutations vivantes. Hier encore, j'ai redonné sa jambe à un fermier. Oh, un autre a donné sa vie pour ce petit miracle (ainsi que le court supplice d'une jambe coupée), mais il celui-là s'est choisi son sort dès lors qu'il a posé la main à l'étalage sans un sou... Mon père m'a félicité d'un petit sourire et sa sœur ma mère en a profité pour annoncer le passage d'un cousin éloigné et sa clique dès le lendemain... Le sourire s'est aussitôt tari.

En ce moment, au cœur de l'hiver, j'ai fait vœu de protéger ma sœur Bétid ainsi que l'œuvre commune que nos œillades enfantines ont conduites à terme. Ma famille est atteinte d'un mal inconnu à ce jour, et ce ne sont pas les théories de ces "impurs" de l’académie de Miznà qui vont me convaincre. On nous a maudits. Les enfants ne naissent plus, ou cela revient finalement pareil. On n'accepte pas les défauts chez les Savla. Mais notre produit, notre enfant, lui, verra le jour et sera une merveille qui portera le clan sur les ailes de la gloire !

En attendant que les cris cessent dans la pièce à côté où Bétid et quelques femmes s'occupent de notre affaire, j'écris mes missives à mes agents. En tant que futur chef de famille, j'ai presque toute latitude dans mes choix qui sont vérifiés par Père. Agents de promotion, agents des taxes, agent du port, agents policiers, ... et le plus intéressants, les agents infiltrés !

Les cris cessent. Il est temps. Le trac me prend au ventre. Je rentre. Non ! Pas ça ! Quelle horreur ! Mon vœu ! Pourquoi ne s'est-il pas réalisé !? Je ne le permettrai pas !

"Servante, va me chercher 10 hommes dans les cachots, et fait dire de préparer mon laboratoire."
"Quand à toi, Bétid, cesse de pleurer. La guerre contre la malédiction ne mérite que la colère contre ceux qui nous l'ont donnée! Notre fille vivra !"

Et c'est ainsi qu'est née la première Abomination. D'apparence normale, chacune, elle et ses semblables, défiera les lois de la nature. Mais d'entre toutes, l'originale sera la plus puissante...
Message édité 5 fois, dernière édition par La racine, 28 Octobre 2011, 15:16  

Et pourquoi pas ?
 
Siçhu - Racines
Avatar de La racine
  • Messages : 1010
  • Inscrit : 11 Décembre 2004
  Lien vers ce message 03 Novembre 2011, 13:12
1V/1/86AC/15° Merchior dès Platm

Je suis Merchior dès Platm, fils de Humod dès Platm et Gaéla dès Djek. Ma famille se situe en Petit Algahon, mais j'ai vécu la plus grande part de ma vie à l'Académie de la capitale, Miznà.

Nous arrivons enfin au Castel Savla. Il n'y a rien à faire, chaque fois que je reviens vers ce château, il m'évoque des histoires de fantômes ou de vampires. Ses tours en bois-silex noir, plein d'irrégularités tranchantes, ses hautes murailles et les vautours qui rôdent et servent de messagers à la famille y sont certainement pour quelque chose.

Je suis à la tête d'un petit groupe de 5 personnes, chacune d'une famille différente. Nous sommes tous élèves de l'Académie, et relevons la généalogie des familles pour études mathématiques. Le but officiel étant purement historique, nous voulons prouver une théorie sur les maladies cosanguines. Cette théorie est établie sur certaines îles et nous voulons prouver qu'elle n'est pas différente chez nous. Si cela s'avère, nous espérons que les Familles ne se lieront plus en leur sein, ce qui mènera à une plus grande cohésion du pays et plus de naissances.

Elva dès Savla nous a accueilli chaleureusement, et a excusé son mari, ses fils et sa fille de diverses excuses auxquelles on a fait semblant de croire comme le veut le code de politesse. On sait qu'on ne veut pas de nous ici, et cela ne facilitera pas les petites incursions qui sont prévues dans les archives privées de la famille. J'espère que les illusions que j'ai préparées feront leur travail...
Message édité 1 fois, dernière édition par La racine, 03 Novembre 2011, 13:20  

Et pourquoi pas ?
 
Répondre Remonter en haut de la page


.